Jump to content

Petites Annonces

" Il y'aura toujours une occasion de se faire plaisir "

Elles arrivent sur blusteel...

Films & Séries

Pas de quoi en faire tout un cinéma,

mais voici les fiches pour les films et séries tv.

Bludeal 2.0

Une nouvelle version. Un nouveau design. Consulter les bons plans

devient plus agréable. En ajouter est devenu plus simple.

 

Sign in to follow this  
Peckinpah

Le Topic des BD, Comics...

Recommended Posts

9782756009070v.jpg

Criminal, Tome 1 : Lâche !

Date de parution : 30 Mai 2007

Format : 130 pages

Prix : 14,95 €

17/20

Leo est un escroc capable de mettre au point les plans les plus minutieux... à condition d'être persuadé que le boulot ne comporte aucun risque. Leo n'est pas du genre à tirer d'abord et à réfléchir ensuite. Leo est un professionnel. Mais pour certains criminels, y compris les plus méthodiques, le butin vaut presque tous les risques. C'est pourquoi, lorsqu'un vieil ami et un policier véreux lui proposent une affaire qui pèse plusieurs millions de dollars, Leo doit faire le bon choix... tout en sachant qu'il n'y a personne au monde aussi peu digne de confiance qu'un flic ripou.

Criminal est une BD qui retranscrit le monde des gangsters et des ripoux avec une grande classe. Le scénario est excellent, la construction du récit, des personnages et son dessin forment un tout des plus appréciables. On y entre avec joie, la noirceur de l'histoire qui va de pair avec le dessin. Les personnages sont si bien dessinés aussi bien humainement que graphiquement qu'on reste scotché. Du très grand travail pour un polar noir attachant et prenant. Malgré certaines facilités comme le coup du malaise avec le fourgon blindé dans le tunnel mais sinon c'est du tout bon. Du lourd à ne surtout pas louper. Des sensations que l'on ne peut vivre que très rarement au cinéma. Ce qui revient à dire que les bandes dessinées peuvent procurer des émotions inédites.

Le personnage principal n'est pas le gangster habituel, il n'aime pas la violence et les armes mais le final vient nous offrir son lot de surprises qui pour la plupart sont dramatiques mais voilà une fin simple et belle à la fois mais qui nous laisse plein d'interrogations pour le second tome. Ce premier tome nous comble de bonheur et range immédiatement cette série parmi les meilleures du genre.

Quelques captures :

crimin10.jpg

crimin11.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

9782809403909FS.gif

Freddy, Les Griffes de la Nuit

Date de parution : Septembre 2008

Format : 120 pages

Prix : 18,00 €

09/20

Pour Jade et Brad, emménager dans une nouvelle maison, c’est le train-train. Ils ne font que suivre leur père dont le parcours professionnel ressemble à une course à étapes dont l’ultime pourrait être Springwood, petite ville d’apparence ordinaire. Le pavillon de la rue Elm qu’ils investissent sera-t-il leur dernière demeure ? Freddy Krueger, légende urbaine locale, attend qu’ils aient les yeux fermés pour frapper…

Cette bande dessinée renferme 2 segments différents, 2 histoires. La première est plus aboutie et intéressante que la deuxième avec un esprit plus proche de la série notamment du premier film réalisé par Wes Craven. Mais ce n'est pas une réussite pour autant. Nous ne sommes pas face à une purge mais le travail entrepris sur cette BD laisse à désirer. Les dessins, les détails et son scénario n'ont rien à voir avec les qualités visuelles et naratives de Vendredi 13 par exemple. Déjà le boogeyman en lui-même n'est pas si bien dessiné que ça, le coup de crayon est trop baveux. On aurait aimer un peu plus d'originalité comme ce fût le cas avec la BD de Vendredi 13.

Ca reste malgré tout une curiosité à lire mais c'est encore le prix qui fait défaut !

Vivement que l'éditeur nous sorte le Freddy vs. Jason vs. Ash (dispo aux USA depuis belle lurette) !!!!!!

Quelques captures :

freddy_bd_pl2.jpg

Planche_bd_10635_FREDDY%20:%20LES%20GRIFFES%20DE%20LA%20NUIT.jpg

photo-729670-L.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais pas si je trouverais une réponse mais je tente. J'ai connu Walking Dead grâce à la saison 1 dès sa sortie mais ne connaissais pas les comics/BD (je sais pas dans quel catégorie le situer) dont est tirée d'après ce que j'ai compris l'histoire de la série.

Je voudrais donc commencer la collection mais je ne sais pas si comme cela fait longtemps que s'est sorti si il y a des Editions plus intéressantes que d'autres pour chaque volume (collector)? Ou des ressorties intéressantes?

Merci

:beer:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu as l'âme d'un collectionneur recherche les premières éditions, à ma connaissance il n'existe pas différentes éditions. Checke sur leboncoin, une fois j'ai vu un mec bradé sa collection du 1 au 10 je crois pour 3 euros pièce, faut fouiller tu trouveras peut-être comme Price où j'ai trouvé la BD Freddy à sa sortie pour 8 euros FDPI. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais pas si je trouverais une réponse mais je tente. J'ai connu Walking Dead grâce à la saison 1 dès sa sortie mais ne connaissais pas les comics/BD (je sais pas dans quel catégorie le situer) dont est tirée d'après ce que j'ai compris l'histoire de la série.

Je voudrais donc commencer la collection mais je ne sais pas si comme cela fait longtemps que s'est sorti si il y a des Editions plus intéressantes que d'autres pour chaque volume (collector)? Ou des ressorties intéressantes?

Merci

:beer:

alors en français ou en anglais ?

Pr le français, les tomes sont édités maintenant chez Delcourt, collection contrebande. Le tome 1 et 2 ont été réédité avec nouvelles couv'. Le tome 1 était à l'origine paru chez Semic, collection : Semic Noir (dépôt légal : 03/2005). Il est évidemement difficile à trouver car recherché. Sa côté varie entre 15 et 50 € parfois bien plus mais là question de moment , de chance,....

Vu le succès, les tomes sont souvent réimprimés (dc les dates des dépôts légaux changent mais pas le viseul de la couv' ou le 1er plat). Pour savoir s'il s'agit d'un 1ère édition, suffit de regarder 2 choses : la date du dépôt légal et le titre du prochain tome annoncé.

A ma connaissance, seul le tome 14 a bénéficié d'une verion limitée avec couv' différente.

Dc tu peux soit les acheter neufs soit en cherchant ici et là faire de bonnes occas' sur les tomes de WD (= Walking dead).

Pr l'anglais : soit à l'unité (mais là j'ai pas bcp de news car là il faudrait aller sur des forums anglophones) soit sous forme d'intégrale. En 2009, une grosse intégrale est sortie chez Image Comics de + de 1000 pages reprenant les 8ers volumes.

là tu peux la voir.

le tome 2 est tj attendu.

Voilà

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les non initiées en la matière et par ce qu"il y a beaucoup de fan des comics ici je vous conseille ces deux musts:

Tout d abord l'indispensable et nettement supérieur au film que j'ai pas aimé. Watchmen absolute (intégral avec plein de bonus) dans les 60€ mais ca les vaux largement ^^ .

43912052w.jpg

Et pour les fan de la chauve souris dans les 13-15€ assez courte mais intense. Batman the killing joke

images?q=tbn:ANd9GcQlMMPMfZ5ijdCJtgpevpDijfFPYI6SG2utxWlg4if18xdf8FWh-A

Sinon les bd j'aimerais bien mis remettre un peut, attaquer une nouvelle série comme les walking dead mais plus vraiment le temps :mur: .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout d abord l'indispensable et nettement supérieur au film que j'ai pas aimé. Watchmen absolute (intégral avec plein de bonus) dans les 60€ mais ca les vaux largement ^^ .

43912052w.jpg

Il y la réédition d'Urban Comics à 35€ (avec une nouvelle traduction) c'est tout aussi bien :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout d abord l'indispensable et nettement supérieur au film que j'ai pas aimé. Watchmen absolute (intégral avec plein de bonus) dans les 60€ mais ca les vaux largement ^^ .

43912052w.jpg

Il y la réédition d'Urban Comics à 35€ (avec une nouvelle traduction) c'est tout aussi bien :D

Si c'est édité en grand format je dis voui ^^ Peut être pas toutes les pages supplémentaires de l'édition absolute mais enfin c'est déjà bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

creep110.jpg

Creepshow

Date de parution : 23 Février 2011

Format : 65 pages

Prix : 14,90 € EPUISE

18/20

5 contes à crever de rire et de frayeur ! En 1982, l’immense George Romero sortait sur les écrans ce long métrage culte, hommage aux mythiques Contes de la Crypte. Epuisée depuis de nombreuses années, hors de prix et très recherchée, l’adaptation BD se devait d’être rééditée ! C’est aujourd’hui chose faite dans une édition “vintage” qui ravira les nombreux collectionneurs de Wrightson (Frankenstein) mais aussi de Stephen King !

C'est la BD que l'on espérait plus, après tant d'années, les rares exemplaires des 2 éditions qui ont circulé dans le début et le mileu des années 80 étaient hors de prix sur le net allant jusqu'à 500 euros.

Donc c'est avec une joie certaine que l'on peut enfin posséder cette cultissime BD qui s'inspire du film de Romero.

Les dessins et le récit sont extrêmement fidèles à l'oeuvre cinématographique, les détails apportés communiquent aux lecteurs tout ce que la force du métrage possède en elle, cette humour noir et ses moments d'angoisse. Le narrateur Creeper est assez présent hors dans le film il n'apparaît que de manière fantômatique. Ici il prend le temps d'accentuer le second degré tout en ajoutant des détails importants que les images ne pouvaient offrir.

C'est plutôt bien joué.

Pour ce qui est de cette édition on peut dire que l'éditeur a réussi son coup en nous offrant un bel objet de collection broché à l'image des Panini Comics que l'on connaît en France avec une qualité de papier presque similaire, celà dit il ne rivalise pas avec.

Cette bande dessinée plaira à coup sûr même si la qualité des dessins peut donner une impression de scan, il ne faut pas oublier l'âge de ses derniers et le travail entrepris par l'éditeur est salutaire.

La BD est donc fidèle au film quoi que la chronologie est un peu différente entre deux segments, l'histoire de la caisse arrive avant celle de la marée. Excepté ce petit détail futil le reste c'est de l'or en barre. Mais c'est quand même un peu court, on en redemanderai.

Voici quelques scans de chaque histoire :

creep310.jpg

creep410.jpg

creep510.jpg

creep610.jpg

creep710.jpg

L'arrière du livre :

creep210.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, mes dernières lectures :

THE GOON

TheGoon1_14052005_46851.jpg

synopsis : La ville est infestée de zombies, de goules et de monstres en tout genre, sans compter l'arrivée d'un prêtre déjanté à la tête d'une armée de morts-vivants, bien décidé à conquérir le monde. Accompagné de Franky, son meilleur ami depuis la plus " tendre "enfance, le Goon est le seul capable de rétablir un semblant d'ordre dans ce drôle d'univers pris de folie. Car même ceux qui sont déjà morts craignent le Goon !

Mélange d'horreur et d'humour, Le Goon s'impose comme le demi-frère d'Hellboy, dont les enquêtes sont relatées dans la série éponyme chez le même éditeur, et le rejeton improbable de la Famille Addams. Un cocktail étonnant et détonnant qui a valu à son auteur, Eric Powell, d'être récompensé par un Eisner Award.

18/20

Une excellente BD pour ma part, à l'heure actuelle 9 tome sont actuellement disponible. Nos deux héros sont assez charismatiques et ont si attache assez rapidement. Y'a même certaines histoires que je qualifierais de culte (notemment celui avec l'arrivée d'hellboy qui est bien sympas).

D'ailleurs, si certains veulent se faire un avis de la bd, David Fincher sera à la réalisation du long métrage qui devrait sortir prochainement sur nos écrans, dont voici un petit extrait, qui résume assez bien l'astmosphère de la BD :

Share this post


Link to post
Share on other sites

9782756011387v.jpg

Criminal, Tome 2 : Impitoyable

Date de parution : 19 Mars 2008

Format : 125 pages

Prix : 13,95 €

17/20

De retour au pays après plusieurs années dans l'armée, en Irak et en Afghanistan, Tracy Lawless apprend la mort de son petit frère Rick, devenu criminel de bas étage peu après son départ. Afin de le venger, Tracy infiltre son ancien gang et plonge chaque jour un peu plus dans le quotidien sordide du Milieu. Son unique atout: personne n'a la moindre idée de qui il est et de ce dont il est capable.

Ce second tome rappelle un peu l'âme de la franchise cinématographique Pusher, avec une histoire parallèle à la précédente où les anciens protagonistes ne sont plus de la partie mais leur âme surnage tout de même le récit.

Ce 2ème tome nous présente le frère de Ricky Lawless à travers une histoire de vengeance qui mène par bien des chemins. Il faut reconnaître l'efficacité du scénario et le découpage du récit, on survole le passé tout en vivant le présent. Ed Brubaker signe encore une fois un scénario béton, même si on aurait aimé voir ce qui s'est passé pour Léopold car on l'avait laissé en triste situation lors de la clôture du tome 1. Celà dit c'est plaisant de le voir en figuration dans cette seconde histoire, malgré que ce soit assez furtif.

La qualité du premier tome est toujours présente et le récit est même un peu plus structuré. Ce second tome est donc du niveau de son prédécesseur sans toutefois lui voler la vedette. Une constance remarquable car pourtant les suites sont souvent attendues au tournant et parfois se gaufrent lamentablement.

C'est avec un réel plaisir que l'on constate que la série garde sa noirceur, son style intact et une galerie de personnages toujours aussi bien esquissée.

Quelques captures :

crimin13.jpg

crimin12.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

9782203389168FS.gif

Le Tueur, Tome 1 : Long Feu

17/20

Une BD qui ne paye pas de mine au premier abord mais on s'aperçoit très vite que l'on est face à une perle. Les dessins de Jacamon nous amène sur un style typiquement Français mais très vite son alchimie avec l'écriture de Matz nous prend totalement, on s'abandonne dans un récit assez cynique au personnage extrêmement cynique dont le monologue nous fait traverser les 64 pages sans s'en apercevoir.

Le regard du tueur sur le monde est d'une fatalité sans équivoque. Sa conception de la vie se résume à un ensemble de choses qui forme au final un tout destructeur. On vit vraiment les faits et gestes du personnage, sa planque, ses souvenirs, son modus operandi, son sang froid et on constate avec une certaine pudeur son mal être. Un premier tome qui tient toutes ses promesses et qui va même au-delà.

Son final est intriguant, il est simple mais arrive à nous prendre à la gorge avec brio. On reste sur notre faim, 64 pages ça passe très vite, en même temps ce format est surement le choix idéal et l'envie d'enchaîner le tome 2 ne se fait pas attendre.

Quelques extraits :

le_tue10.jpg

le_tue11.jpg

le_tue12.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le tueur, c'est tout simplement une référence absolue du monde de la BD franco-belge. Il existe, pour l'instant, 2 petites intégrales à 15€ car 9 ou 10 tomes sont sortis à ce jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

9782809402445FS.gif

Marvel Zombies - Evil Dead

Date de parution : Mars 2008

Format : 128 pages

Prix : 12,00 €

13/20

Après avoir vaincu les esprits maléfiques dans son propre monde, Ashley J. Williams traverse une lumière blanche et se retrouve dans une autre dimension, au milieu d’une ville de New-York infestée de zombies en collants. Sur fond de bagarre entre Daredevil et Thunderball, une vieille clocharde se dirige vers lui et l’informe d’un terrible présage : «Le monde va mourir et l’armée des morts va se lever» !

Marvel Zombies : Evil Dead est un crossover de la série Marvel Zombies, dans la collection ce segment est à part, un pur délire pour les cinéphiles et les BDphiles. Le monde d'Evil Dead dans celui des Marvel, ça cartonne pas mal. Le scénario n'est pas l'élément le plus intéressant. Ici place à l'action, l'humour et la violence. La violence est adoucie par les frasques de notre bon vieux Ash. Son personnage est fidèle à l'évolution qu'il connait depuis le 2ème film Evil Dead, c'est à dire un peu bourrin comme il le faut. Ce qui nous vaut de jolis moments de détente comme ses propositions indécentes face à la gente héroïque féminine ou encore et surtout sa légendaire relation avec le ténébreux Necronomicon. Ses retrouvailles avec ce dernier sont attendues et apportent une touche de bonheur surtout pour ceux qui attendent depuis x temps le prochain Evil Dead. En somme une BD bien divertissante surtout pour les fans des 2 franchises Marvel Zombies et Evil Dead.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le-tueur-2.jpg

Le Tueur, Tome 2 : L'Engrenage

Date de parution : 14 Avril 2000

Format : 64 pages

Prix : 10,40 €

14/20

Quand le tueur perd les pédales, c'est pas joli à voir. Il aimerait souffler un peu, remonter la pente, mais dans la vie, on ne fait pas toujours ce qu'on veut. Est-il prêt ? Voit-il encore les pièges, le dessous des cartes ? Sait-il à qui faire confiance ? Attention aux rechutes !

A la fin du tome 1 on était resté sur une conclusion qui laissait penser à un second tome tout aussi bon mais ce n'est pas le cas. Il ne tient malheureusement pas ses promesses. Nous ne sommes plus vraiment pris en haleine. Le tueur est toujours aussi sympa à suivre mais le scénario est un peu simpliste. Cet épisode fait penser à la série Dexter avec le tueur qui est filé par un flic. Cette confrontation est attendu ou du moins la tension en rapport à la situation.

On s'enlise dans la facilité, l'écriture est sympa mais il manque l'envergure du premier tome où chaque image nous scotchait. Celà dit ça se suit toujours aussi bien mais l'entrain n'est plus vraiment de la partie.

Maintenant on découvre un fragment du passé de notre personnage principal, une touche sexy est de la partie et les dessins du Venezuela sont sublimes. Malgré ces ingrédients, une suite quelque peu décevante surtout qu'elle était attendue au tournant. Au final, rien qui nous mette en appétit pour le troisième tome.

Extraits :

le_tue13.jpg

le_tue14.jpg

le_tue15.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

97828010.jpg

Vendredi 13

Date de parution : 12 Avril 2008

Format : 132 pages

Prix : 18,00 €

15/20

Elle est manifestement jeune. Elle devait être jolie, pleine de vie, insouciante. Elle est couverte de sang, presque édentée, à bout de force, hystérique. Elle n’a qu’une idée en tête : échapper à l’homme au masque de hockey et à la machette qui la poursuit cette nuit-là au cœur d’une forêt perdue. Quelques jours auparavant, elle s’apprêtait, en compagnie de quelques saisonniers, à redonner vie au camp de vacances de Crystal Lake.

La BD pourrait être considérée plus aboutie qu'un épisode de la saga du même niveau qu'un Chapitre Final (Vendredi 13 : Chapitre IV) mais quand on voit l'audace de certains plans - chose difficilement adaptable pour le grand ou petit écran - avec des têtes tranchées en deux, des énucléations etc... la BD se veut plus subversive que la franchise cinématographique. Nous avons droit à une bande dessinée de qualité aux images sublimes, mention spéciale à la double page avec le fond du lac et ses cadavres. Puis là n'est pas la seule originalité, on a droit à des moments assez intéressants et surprenants comme celle des origines du lac Crystal Lake ou encore un passage qui nous surprend car la série n'a jamais osé nous mettre devant pareille situation :

Une scène avec deux potes qui s'embrassent goulument et se font griller par la petite amie de l'un d'eux.

:haha:

Sinon l'histoire est prenante à défaut d'être originale et les personnages attachants comme Rico le costaud du groupe, d'ailleurs un passage sympa nous fait sourire quand Rico se retrouve confronté à un type qu'il sous-estime. Et le scénario prend en compte l'époque à laquelle nous sommes avec des références à Google etc...

A noter 2 incohérences sur 2 scènes :

- Jason qui se prend un coup de machette en revers dans le cou lui déchiquetant de la chair (le plan d'après la machette est planté toute droite dans le cou)

- Un des personnages se fait couper l'avant bras (le plan d'après, on aperçoit une bonne partie de l'avant bras qui était censée être coupée)

En somme, Vendredi 13 est une excellente BD qui se déguste gentillement. On regrettera son prix assez onéreux qui l'empêche d'être vraiment accessible.

f13comic04.jpg

vendredi13plan_20081012_73216.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

186788Joe.jpg

Joe l'Aventure Intérieure

Date de sortie : 5 octobre 2012

prix : 19 euros

18/20

Joe est un jeune garçon diabétique qui vient de perdre son père. Il doit déménager sous peu de la maison qu’il occupait avec sa mère. Mais lors d’une crise d’hypoglycémie, Joe va se retrouver projeté dans un monde d’heroic fantasy et partir dans une quête intime et fantastique pour assurer sa survie

Joe, c'est un peu un mélange des Goonies et de l'histoire sans fin... Un gamin diabétique qui entre hallucinations et réalité vit une aventure extraordinaire dans un monde peuplé par les jouets de son enfance, son animal de compagnie et ses proches, un père disparu, une mère protectrice et des camarades d'école entr'aperçus... Tout se mêle dans son délire pour nous donner des frissons, des joies et des peurs le tout enrobé d'héroïc fantasy et d'aventure... Un pavé de 224 pages qui se dévore sans problème... je vais d'ailleurs me lancer dans une deuxième lecture de ce pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.